Quand j'ai commencé mon blog en 2012, j'étais loin d'imaginer l'impact qu'il aurait sur ma vie. J'étais une personne lambda, une simple consommatrice, une beauty-addict qui aimait tester de nouvelles choses et en parler même si ça pouvait paraître futile. J'étais aussi une blogueuse timide qui n'aimait pas montrer son visage, qui n'aimait pas prendre la pose, qui n'aimait pas parler d'elle ni partager sa vie, qui voulait croire que la blogosphère c'était un monde de bisounours et qui restait en dehors des grands débats, sans faire de vagues. Je n'aime toujours pas tout ça. Mais à force de me voiler la face, j'ai finalement réalisé que ce monde que je ne voulais pas voir m'avait rattrapée.



Je vais encore passer pour une blogueuse de cro-magnon en disant ça mais à l'époque, on bloguait naïvement, par passion et non par profit. On faisait des photos pourries dans nos salles de bain dont l'éclairage était souvent douteux. On achetait nous-mêmes nos produits, on faisait nos choix et nos propres erreurs. On postait quand on voulait, sans se mettre de pression sur l'impact qu'auront nos mots sur les personnes qui nous lisent ou sur le nombre de vue qu'aurait notre article. Bien sûr il faut évoluer, s'adapter, vivre avec son temps. Mais à ce moment-là, on était des blogueuses maladroites, imparfaites et c'était suffisant. C'était ça qui faisait le charme du blogging.

A tort, j'ai pris tout ça à légère, me croyant hors d'atteinte à force de rester en retrait. Pourtant, j'ai réalisé que je faisais bel et bien partie dans ce tourbillon de surconsommation et de course à la popularité. Et j'ai eu l'impression que ce que j'étais ne suffisait pas pour suivre les autres. J'ai alors déserté la blogosphère pendant des mois et j'ai réalisé que cet univers continuait d'avancer, sans moi. J'ai réalisé que tout ne tenait pas qu'à un blog, à un partenariat, à des produits de beauté, à des invitations à des événements, à des sourires forcés. J'ai réalisé que je ne voulais plus me taire ni faire partie de ce monde qui ne me ressemble pas et auquel j'essayais pourtant d'appartenir. Et puis un jour, je me suis dit "Mais on s'en fout en fait". Parce que je ne veux pas être celle qui postera plus vite à propos d'un produit qui a été envoyé à 50 autres blogueuses, parce que je ne veux pas être celle à qui on dit d'un air dédaigneux "Oh, t'as pas été invitée au dernier event de XYZ?", parce que je ne veux pas me comparer aux autres ni culpabiliser à propos d'un article publié en retard. Je ne veux pas être celle qui rachète des colonnes Ikea pour ranger son make up qui déborde déjà, je ne veux pas être tout ça parce que je ne suis pas comme ça. Et cette étiquette de blogueuse beauté dont les mots sonnent creux ne me correspond tellement pas. Je ne veux plus avoir peur de ne pas rentrer dans le moule ni de mes différences.



Il ne s'agit pas ici d'un énième article de surface pour expliquer les raisons de mon absence, il ne s'agit pas non plus d'un article qui blâme qui que ce soit ou quoi que ce soit. Il s'agit plutôt d'un article qui explique surtout mon cheminement personnel qui, aujourd'hui, se trouve à la croisée des chemins avec l'avenir de mon blog. Je me suis posée énormément de questions pour savoir si j'allais l'arrêter ou pas, le parcourant parfois comme s'il appartenait à quelqu'un d'autre. Mais supprimer ce blog ne changerait rien, je dois continuer à avancer en reprenant les rennes et en étant juste moi-même. Et puis je l'avoue, vos petits mots et vos encouragements à reprendre le blog n'y sont pas pour rien non plus dans ce cheminement...

Alors depuis tous ces mois j'ai vidé mes tiroirs, trié tous mes produits. J'ai jeté les vieux flacons que je n'osais pas jeter, j'ai donné tout ce qui ne me correspondait pas et tout ce qui ne rentrait pas dans ma démarche personnelle qui tendra maintenant plus vers des produits éthiques, plus naturels mais sans pour autant perdre ce côté glam/rock qui me plaît tant (métaleuse un jour...). Bien sûr, j'ai aussi gardé certains produits que je compte terminer parce que je suis aussi anti-gaspillage. Mais je n'achèterais plus par impulsion, je n'achèterais plus "pour le blog", je n'achèterais plus pour parler du dernier produit à la mode en même temps que les autres. Depuis quelques mois et à partir d'aujourd'hui, je serais la blogueuse que je veux être, sans avoir peur du regard des autres ou de mon propre jugement. C'est pourquoi je souffle maintenant la poussière sur mon clavier, je me cale dans mon fauteuil avec un café et j'écris. Il est temps d'être soi-même, d'aller plus loin et de voir ce que ça donne...

Non, non, vous ne rêvez pas... Il y a bien un nouvel article make up sur le blog, woop woop! Avec mon planning chargé et le soleil d'automne qui aime jouer à cache-cache, j'avoue que mes sessions photos pour le blog ressemblent à un vrai marathon ces derniers temps.



Pour ce retour en make up, je voulais vous parler de la palette "En Taupe" de Zoeva. Je connaissais surtout Zoeva pour sa gamme de pinceaux et pour son éthique cruelty free que j'affectionne de plus en plus. Je n'avais jamais flashé sur les palettes jusqu'à ce que celle-ci sorte et que je commence à furieusement loucher sur elle. Donc j'ai profité d'une commande groupée pour la glisser dans mon panier. Depuis, elle ne me quitte plus, je l'utilise pratiquement tous les jours. Ce que j'aime, c'est qu'elle possède des fards mats, irisés et pailletés... Mais surtout, que la gamme colorimétrique s'étend dans les camaïeux de... taupe (rho, avouez, vous n'aviez pas deviné!). Il lui manquerait juste un miroir histoire d'être vraiment parfaite mais bon, c'est déjà pas mal comme ça.


Pour le teint, on ne change pas une équipe qui gagne : je dégaine  l'Encre de Peau d'Yves Saint-Laurent. Si vous me lisez régulièrement, vous savez que c'est mon fond de teint depuis bientôt 2 ans et sincèrement, je l'adore toujours autant (la revue ici). Et puisqu'on parle d'indispensable, j'utilise l'anti-cernes Double Wear d'Estée Lauder pour camoufler ma zombie-attitude et pour peaufiner le tout, j'ai choisi de ressortir la poudre matifiante Sexy Mama de The Balm.

Histoire de réhausser mon teint et contrebalancer ma ressemblance avec Morticia Adams, je ne zappe jamais le bronzer. Ici, il s'agit du célèbre Hoola de Benefit. Côté blush, c'est le Sweet Heart en teinte Babylove de chez Too Faced, mon petit favori de tous les temps.


Place à ma petite palette de l'amour (oui je sais, je les appelle toutes comme ça!) signée Zoeva! Pour commencer, j'applique le paint pot Painterly de MAC en base à paupières. Il est parfait pour fixer les fards et unifier la paupière.



Avec un pinceau fluffy, je définis le creux de la paupière avec le fard Gallery (#1). Ensuite avec un pinceau plat, je tapote le fard Wrapped in Silk (#2) sur toute la paupière mobile en l'étirant dans le coin interne de l'oeil. Avec un autre pinceau plat, j'applique le fard Outline (#3) sur le coin externe en l'étirant légèrement dans le creux de paupières. En ras de cils, je floute le fard Outline (#3) avec un pinceau crayon. Ensuite, je tapote le fard Stitch by Stich (#4) histoire d'apporter un p'tit coup de propre et de lumière sous le sourcil.
Ma personal touch pour ce make up, c'est bien sûr le crayon noir en muqueuses et le trait d'eyeliner. Et bien sûr, on n'oublie pas de recourber ses cils et d'appliquer deux bonnes couches de mascara... Sans oublier de définir ses sourcils!


Pour continuer dans ma #darklipsobsession, j'ai récemment craqué sur la teinte Budapest des Soft Matte Lip Cream de NYX. D'ailleurs, la deuxième boutique NYX de Belgique a récemment ouvert ses portes à Namur... Autant vous l'dire, c'est difficile de rester raisonnable car on ne sait plus où donner de la tête (non, je ne suis pas du tout ressortie du magasin avec des swatchs plein le bras, non, non, noooon. Hum, BREF). J'ai vu tellement de revues à propos de ces rouges à lèvres liquides qu'il serait inutile d'en écrire une de plus. Par contre, ils sont clairement à la hauteur de leur réputation, la pigmentation et la tenue sont top !


Et voilà, j'espère que mon maquillage du moment vous aura plu. Je n'ai pas du tout la prétention d'être maquilleuse professionnelle, j'aime simplement quand ça reste naturel et harmonieux. Et puis, j'utilise tellement cette palette que je devais surtout la photographier pour le blog avant de sérieusement creuser les fards, haha!

Produits utilisés pour les yeux
Paint Pot Painterly de MAC
Palette En Taupe de Zoeva Cosmetics
Crayon noir SPE901 de NYX Cosmetics
Eyeliner Schwing de The Balm
Mascara Perversion d'Urban Decay
Crayon à sourcils Brow Wiz en teinte Auburn d'Anastasia Beverly Hills
**********
Et vous, qu'en pensez-vous?
Déjà testé
les palettes Zoeva?
Aujourd'hui j'ai spécialement mis de côté mes pinceaux et autres lipsticks en tout genre pour vous écrire un article un peu plus léger. Si vous me suivez depuis un moment, vous avez déjà pu me faire remarquer que je ne parlais jamais de moi. Bien sûr, j'ai déjà réalisé le tag de la blogueuse beauté et j'ai aussi déjà parlé des 10 raisons de me détester (bravo, ça donne envie!) mais ça s'arrête là. La réalité des choses, c'est que j'ai énormément de mal à sortir de ma grotte et à parler de moi. Pourtant, vous vous trouvez bien sur mon blog et le principe d'un blog, c'est aussi de parler de soi (un peu quand même quoi!). Alors après cette longue intro, je vous propose de découvrir 15 choses en vrac que vous ignorez à propos de moi.



1- Si je devais réorienter ma carrière professionnelle, je choisirais la psychologie.
2- Je suis passionnée de lecture, et je ne sais pas m'endormir sans avoir lu quelques pages du dernier livre sur ma table de chevet.
3- Malgré moi, je déteste le thé. Mais genre vraiment, vraiment.
4- J'ai la phobie des aiguilles, du sang et du milieu médical en général. Ce qui m'a récemment valu une course-poursuite mémorable avec un infirmier dans les couloirs d'un hôpital, pour une simple prise de sang...
5- Je rêve de visiter la Californie, surtout San Francisco.
6- Je suis hypersensible et donc, j'ai souvent tendance à ressentir les choses puissance 10 (dans les bons, comme dans les mauvais moments).
7- J'ai toujours eu l'impression de ne pas être née à la bonne époque. Je me serai sentie parfaitement à l'aise à la fin des années 50 (ce qui explique mon côté préhistorique de la technologie).
8- Mon film préféré est l'adaptation d'un best-seller de mon auteure préférée, "Elle s'appelait Sarah".
9- Je porte très rarement voire jamais des vêtements colorés #blackismyhappycolor.
10- Petite, j'ai fait partie de la chorale paroissiale de l'Eglise de mon village pendant 2 années (mais je n'ai jamais dit que je savais chanter pour autant, hahaaa).
11- Je suis plutôt salé que sucré, bref je préfère l'apéro que le dessert!
12- Je suis très maladroite. Surtout avec les gens qui m'intimident ou que je ne connais pas bien.
13- J'ai eu la varicelle à 17 ans et j'en garde d'ailleurs de jolies cicatrices sur le visage.
14- La majorité de mes amis sont parisiens.
15- J'écoute du métal depuis que j'ai 14 ans. J'ai commencé avec System of a Down, Nirvana et Marylin Manson, pour la plus grande joie acoustique de ma pauvre maman qui en est encore traumatisée (j'comprends pas pourquoi!).

N'hésitez pas à me dire si nous avons des points communs...
Je serais ravie d'en apprendre un peu plus sur vous!


La marque Lady Green, je la connaissais seulement de nom et par ma copine Alexane qui en avait déjà parlé sur son blog. Depuis j'avoue, cette marque m'intriguait. Déjà pour son packaging ultra coloré mais aussi et surtout, parce que c'est une marque bio et cruelty free. C'est vrai qu'en général, je fonctionne surtout aux coup de coeur et sans forcément faire attention à la marque ou à la composition du produit (mais ça, c'est un autre débat!).

Alors quand j'ai découvert le masque "Pause Radieuse" dans ma boîte aux lettres (merci les filles du Bureau Franck Drapeau ), c'était un signe. L'occasion peut-être de faire d'un produit "green", un vrai coup de coeur.


Pour le packaging c'est sûr, c'est un changement radical avec tout ce qui caractérise habituellement les marques bio. Exit le blanc trop sage, bonjour l'imprimé liberty et le rose flashy! Le produit est présenté dans un carton rigide, ce qui en fait un écrin solide mais surtout, recyclable (bio jusqu'au bout du packaging!). Le tube "airless" est quant à lui rehaussé d'un capuchon clipsable, ce qui le rend très pratique et aussi beaucoup plus hygiénique à utiliser.


Sa formule est composée d'extrait d'aloe vera et de margousier, de fraises mais aussi de cassis et de framboises... Un vrai cocktail de fruits pour purifier la peau, resserrer les pores et apporter de l'éclat au teint! Ce masque est donc plutôt adapté aux peaux normales, grasses et à imperfections.

Côté texture, elle est onctueuse et glisse sur la peau, ce qui rend l'application d'autant plus agréable. Son odeur est juste dingue : ça me fait penser à un petit Gervais à la fraise, c'est frais et acidulé (moi et mes références à la bouffe #glouton)... Un moment girly par excellence!

Il suffit de laisser le masque poser entre 10 et 15 minutes et de le rincer à l'eau tiède pour que la magie opère immédiatement.


La peau est douce et l'effet repulpant est instantané, c'est vraiment bluffant! Au fil des utilisations, il offre également une sensation de fraîcheur et de netteté. Son action purifiante tient vraiment ses promesses et ma peau est de plus en plus radieuse au naturel.

Bref, je suis complètement sous le charme de ce masque qui est une très belle première découverte de la marque. Et si vous voulez offrir un p'tit coup de boost à votre peau cet hiver, alors ce masque est fait pour vous!



Masque purifiant "Peau Radieuse" de Lady Green Paris
Disponible sur l'eshop Lady Green Paris - 19,95€ les 75 ml

Et vous, déjà testé les produits Lady Green?
Ca vous tenterait?


Vous le savez sans doute, j'ai toujours adoré lire et rédiger des articles "produits terminés". Il n'y a rien de mieux pour avoir un avis vraiment éclairé que de vider un produit jusqu'à la dernière goutte. Mais je vous l'avoue, ces dernières semaines j'ai sérieusement remis cette catégorie d'article en question : j'avais la sensation de tourner en rond à force de vider les mêmes produits.

Alors pour rebooster un peu cette catégorie et alléger mes tiroirs au passage, il y aura moins d'article "produits terminés" mais il n'y aura plus que des produits dont j'ai peu (voire pas du tout) parlé sur le blog et/ou des produits présentés dans une revue afin de comparer mes avis. C'est parti !


1. Shampooing Vitamino Color de L'Oréal Professionnel
Il s'agit du shampooing utilisé / recommandé par ma coiffeuse et qui est aussi devenu un gros essentiel pour ma crinière. Il mousse bien, son odeur est délicatement parfumée et il prend soin de mes cheveux tout en fixant la couleur pour des semaines. Le top!
  • Je rachète? Oui, sans hésiter!
2. Shampooing sec Dark & brunette de Batiste
Ce shampooing sec, vous l'avez vu défiler sur le blog pendant des mois, voire des années! Pourtant, cette bombe vide est la dernière que vous verrez sur le blog puisque j'ai définitivement arrêter d'utiliser du shampooing sec. En effet, j'ai réalisé qu'à force de l'utiliser, je perdais mes cheveux par poignée... Heureusement, j'ai terminé cette bombe il y a des mois et depuis, mes cheveux ont retrouvé un joli volume.
  • Je rachète? Non.
3. Masque purifiant Supermud de Glamglow
Je ne l'aurai jamais cru mais pourtant, je suis accro à ce masque: au fil des utilisations, il a réellement contribuer à améliorer l'aspect de ma peau. Il atténue les petites rougeurs et imperfections, il affine le grain de peau et régule aussi le sébum. Bref, je le dégaine dès que je sens que ma peau a besoin d'un petit coup de boost.
  • Je rachète? Oui, j'ai déjà entamé son frère jumeau.
4. Eau florale Rose ancienne bio de Sanoflore
Au début, j'ai eu un peu de mal à m'adapter à l'odeur (j'ai l'odorat trop développé) mais niveau efficacité, j'ai été vraiment bluffée! Je l'utilise 2x par jour : le matin après avoir nettoyé mon visage et avant ma crème de jour et idem le soir, avant mon sérum. Un vrai coup de frais qui affine le grain de peau et resserre les pores.
  • Je rachète? Oui, c'est déjà fait aussi.
5. Dentifrice Perfection d'Oral-B
J'avais déjà testé des dizaines de dentifrices blanchissants alors je l'avoue, j'étais un peu blasée lorsque j'ai reçu ce produit de la part d'un partenaire. Pourtant depuis, je ne peux plus m'en passer! Après 2 semaines d'utilisation, la différence est subtile mais se voit déjà suffisamment.
  • Je rachète? Oui, je l'ai même racheté 3x depuis!

6. Crème hydratante Soft de Nivea
J'ai reçu ce produit de la part de la marque il y a des mois de cela... Mais j'attendais de finir mes stocks de crème hydratante avant de pouvoir l'utiliser. Evidemment, j'ai tout de suite craqué pour son odeur qui me replonge en enfance et pour son côté multi-usage, qui réconforte autant qu'il enveloppe la peau d'un film de douceur et d'hydratation.
  • Je rachète? Oui, mais pas tout de suite (je vide encore mon stock).
7. Exfoliant Breakfast Smoothie Star de Soap&Glory
Cet exfoliant pour le corps est l'un des produits phares de la marque : il est composé d'avoine, de sucre et de beurre de karité. Les grains de sucre exfolient parfaitement la peau et le beurre de karité apporte un petit voile hydratant qui laisse la peau ultra douce. Son odeur est divine : elle me faisait penser celle du sirop d'érable... On en mangerait presque! Par contre, j'ai trouvé sa texture très compacte, pas toujours facile à étaler/utiliser sous la douche.
  • Je rachète? Non.
8. Crème gourmande mains et ongles de Caudalie
Il y a toujours un tube de crème hydratante sur ma table de chevet... J'en ai testé des dizaines mais celle-ci est très difficile à détrôner. Sa texture légère enveloppe les mains d'un voile de douceur sans effet collant, les mains sont douces et hydratées. En plus, sa petite odeur de mandarine (plutôt de Fruitella à l'orange, en fait) est divine pour la saison.
  • Je rachète? Oui, c'est déjà fait!
9. Crème de douche Tartelette aux fraises de DOP
Ce gel douche est juste une vraie tuerie olfactive! Pour la gourmande que je suis, c'est limite de la torture tellement on se croirait dans une boulangerie sous la douche, haha! En dehors de ça, le produit mousse bien et une odeur délicatement parfumée reste sur la peau pendant plusieurs heures... Un délice!
  • Je rachète? Peut-être, lors de ma prochaine session shopping à Lille.
10. Gel douche Savon d'Alep et huile de rose de Garnier
J'avais déniché ce gel douche en France, alors qu'il n'était pas encore dispo en Belgique et j'avais surtout été conquise par son parfum qui sort de l'ordinaire. Il faut très peu de produit pour que ça mousse bien et son parfum reste sur la peau tout en la laissant toute douce et légèrement hydratée.
  • Je rachète? Peut-être, mais pas tout de suite.

11. Gel mascara sourcils Make me Brow d'Essence
Ce gel à sourcils est le dupe parfait du célèbre Gimme Brow de Benefit pour un prix 3x moins cher! Je lui ai été très longtemps fidèle : il colore légèrement et fixe parfaitement les sourcils. Il n'existe qu'en brun clair ou foncé donc malheureusement quand je suis passée au brousse (brun/roux), sa couleur ne me convenait plus du tout.
  • Je rachète? Non. Je l'ai remplacé par le Brow Wiz d'Anastasia Beverly Hills (la revue ici).
12. Anti-cernes Double Wear d'Estée Lauder
Mon indispensable et l'un des meilleurs anti-cernes que j'ai pu tester dans ma vie de beauty-addict! Il camoufle parfaitement les cernes, sans effet de matière, sans filer dans les ridules et sans assécher le dessous de l'oeil. Sa couvrance est relativement forte tout en apportant un petit côté lumineux... Bref, je ne peux pas m'en passer!
  • Je rachète? Oui!
13. Mascara Baby Doll d'Yves Saint-Laurent
Tiens, un produit YSL... Ca faisait longtemps! Il s'agit du premier mascara de la marque que je testais et je n'ai pas été déçue du tout. D'ailleurs, je lui avais dédié une revue complète sur le blog en février dernier (par ici!). J'ai adoré son rendu naturel, les cils sont étoffés, allongés mais sans paquet, tout en légèreté. Par contre, je trouve sa durée de vie un peu courte (2 mois et demi grand max!) par rapport à son prix...
  • Je rachète? Non. Son remplaçant est le Velvet Noir de Marc Jacobs (la revue par ici!).
14. Le premier parfum de Lolita Lempicka
Quand j'avais 13 ans, j'avais reçu une grosse enveloppe pour mon anniversaire. En profitant d'une journée shopping avec mes parents, je suis rentrée dans une boutique Planet Parfum. J'étais impressionnée par ces grands étalages luxueux et par ces vendeuses tirées à 4 épingles. Alors sans le sentir, sans le tester, en voulant sortir de là le plus vite possible, je me suis offert le premier parfum de Lolita Lempicka. J'avais regardé sur ma droite et le flacon m'avait sauté aux yeux. Je l'ai déballé dans la voiture et quand je l'ai senti, j'ai su que ce parfum ne me quitterait jamais. Et 15 ans plus tard, c'est toujours le cas.
  • Je rachète? Oui. Aussitôt vide, aussitôt racheté.

Pour définir mes sourcils, j'ai toujours eu l'habitude d'utiliser un petit pinceau biseauté et un fard à paupières qui est pile poil de la même couleur que mes cheveux. Sauf que le matin, c'est souvent une étape assez fastidieuse : application du fard, estompage au goupillon, gel fixateur, re-estompage... Pourtant, je ne peux pas me résoudre à la zapper! Je trouve que des sourcils bien définis apportent plus d'harmonie au visage et mettent en valeur les yeux.


Alors vous le savez peut-être (ou non), depuis quelques semaines la beauty-gourou du sourcil Anastasia Beverly Hills a officiellement posé ses valises chez Sephora. Pourtant en Belgique, cela fait déjà plusieurs mois que la marque est accessible chez Planet Parfums. Je ne sais pas pourquoi mais je ne m'étais encore jamais arrêtée sur le présentoir (esprit de contradiction!). C'est vraiment en passant chez Sephora que le corner Anastasia m'a fait de l'oeil, et notamment le crayon à sourcils Brow Wiz : le produit cultissime de la marque Outre-Atlantique. L'occasion parfaite pour bousculer mes habitudes et peut-être pour révolutionner l'étape sourcils en me maquillant le matin.


Côté packaging, il s'agit d'un crayon mécanique ultra fin double embout équipé d'une mine rétractable et d'une brosse / goupillon. C'est le 2-en-1 pratique et ingénieux, même pour voyager.

La mine est rétractable et ultra fine pour plus de précision. Imprégnée de vitamine E et d'huiles végétales pour un fini soyeux, elle n'est ni trop grasse, ni trop rigide et la matière glisse parfaitement dans les sourcils. Elle vient les définir soit en imitant les poils naturels ou en créant une illusion de texture de façon très naturelle. L'intensité de la couleur est modulable, en fonction de la pression appliquée sur la mine et du rendu souhaité.


Pour la couleur, avec mes cheveux broux (brun/roux), j'ai opté pour la teinte Auburn. J'avais un gros doute pour le choix de la couleur, c'était vraiment quitte ou double... Et ouf, parce que finalement c'est la teinte parfaite!

Le goupillon en poils synthétiques est, quant à lui, spécialement adapté pour adoucir et estomper les traits du crayon. Il vient donc fondre la matière pour un rendu doux et discret.


Il m'a fallu du temps pour apprendre le dompter, surtout au niveau de l'intensité et du rendu que je souhaitais... Mais au final, il est très facile et surtout pratique à utiliser au quotidien. 
Grâce à sa texture légèrement cirée, je n'ai plus besoin de gel fixateur de sourcils, je zappe donc plusieurs étapes et le matin, ça me fait vraiment gagner du temps. Le choix des couleurs est assez vaste et l'indicateur en magasin, en fonction de la couleur des cheveux, est vraiment très bien pensé pour celles qui hésitent comme moi.
Le rendu est plus intense mais aussi plus naturel grâce au goupillon qui vient réellement fondre la matière dans les sourcils. C'est la baguette magique de la beauty-addict qui veut définir ses sourcils clairsemés ou rattraper une zone trop épilée.

Evidemment, la perfection a un prix puisque le crayon coûte quand même aux alentours des 25€. C'est sûr, c'est un sacré investissement pour un crayon à sourcils... Mais jusqu'à présent, c'est réellement l'un des meilleurs produits à sourcils que j'ai pu tester. 


Et vous, déjà testé le Brow Wiz d'Anastasia?
Qu'utilisez-vous pour dessiner vos sourcils?

- Crayon pour sourcils Brow Wiz d'Anastasia Beverly Hills // 25€
Disponible en 10 teintes chez Sephora
Les photos, illustrations et textes de ce blog ne sont pas libres de droit.
Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation